4 décembre 2019

LE MAITRE D'HOTEL DE MATIGNON

Titre : Le maître d'hôtel de Matignon
Auteur : Gilles BOYER
Editions Jean-Claude Lattès - 2019



C'est après avoir vu Gilles BOYER, auteur que je ne connaissais pas du tout, dans une émission de télévision où il présentait son livre que j'ai eu envie de le lire. Une histoire vraie avec un soupçon de fiction pour un des personnages.
Après avoir lu le livre je vous recommande vivement de découvrir l'histoire de l'Hôtel de Matignon.
Pour notre époque "Matignon" est depuis 1935 la résidence des chefs de gouvernement et des premiers ministres.
Gilles BOYER qui était conseiller à "Matignon" jusqu'en 2019, retrace à travers le regard du maître d'hôtel Claude B. (bien réel lui) la petite histoire vue de l'intérieur, des locataires du lieu de la 5ème république à partir de Michel Rocard.
Rien à voir avec les livres de ragots écrits pour la circonstance par des journalistes en mal de publicité, ce récit court donne à voir avec beaucoup de pertinence et de bienveillance les coulisses de ce lieu emblématique.
Vous passerez un très bon moment et ne verrez plus notre premier ministre et ses collaborateurs de la même façon après votre lecture.
Rafraichissant et instructif.


26 novembre 2019

LA FABRIQUE DES PERVERS

Titre : LA FABRIQUE DES PERVERS
Auteur : Sophie CHAUVEAU
Edition Gallimard - 2016


Il y a un moment que je veux vous parler de ce livre exemplaire, mais je ne savais pas comment aborder la présentation. Et puis, je me suis dit puisque Sophie CHAUVEAU a eu le courage d'écrire son histoire, il faut en parler.
Notre époque, enfin, ne supporte plus et ne veux plus accepter les violences faites aux femmes et aux enfants, il faut éduquer, éduquer et encore éduquer pour faire comprendre les interdits.
Même si on ne pourra pas tout éradiquer parce que l'être humain n'est pas parfait, il serait bon de blâmer et de mettre en pleine lumière ceux qui veulent tout se permettre pour satisfaire leurs pulsions et leurs désirs.

Ce livre est l'histoire de la famille de Sophie CHAUVEAU, je suis tombée dessus par hasard car j'aime beaucoup cette auteure, j'ai lu presque tous ses livres sur l'art et la peinture qui m'ont enchantée. Et là, coup de poing dans le plexus, je ne suis pas sortie indemne de cette lecture.

Voici la présentation de la quatrième de couverture :
"Comprenant qu'elle était loin d'être la seule à avoir connu une enfance et une adolescence saccagées, Sophie Chauveau a enquêté pour dresser l'inventaire de sa famille. La dynastie de pervers, qui commence avec le dépeceur du Jardin des Plantes pendant le siège de Paris, se poursuit sur trois générations.
Unique par l'ampleur de ce qu'il dévoile, son témoignage sur l'inceste est d'une force inouïe.
Voici le roman monstrueux d'une famille hors normes."

Je vous recommande cette lecture difficile et malgré des descriptions très crues, l'auteure a su éviter toute tentation de voyeurisme tant certaine scènes sont abjectes. Le scalpel utilisé par Sophie CHAVEAU est tranchant pour rompre la malédiction ou les usages familiaux. Je vous laisse juge du malaise.

CETTE LECTURE EST INDISPENSABLE;

22 novembre 2019

AU PARADIS DES MANUSCRITS REFUSES

Titre  : AU PARADIS DES MANUSCRITS REFUSES
Auteur : Irving FINKEL
Titre original : The Last Resort Library
Publié par Kennedy et Boyd - 2007
Editions J. C. Lattès pour la traduction française - 2016
Traduit de l'anglais(Royaume Uni) par Olivier Lebleu


Voici un délicieux petit bijou de lecture.
Ce n'est pas si fréquent de tomber sur un auteur aussi brillant et à l'humour dévastateur.
Ce livre est pour tous les auteurs en herbe ou confirmés que nous sommes tous en puissance.
Qui n'a pas rêvé d'écrire et d'être publié ?
Je parle là aux gens qui lisent.

Ce roman de fiction raconte les mésaventures d'un lieu niché dans la campagne anglaise, tenu par des érudits légèrement excentriques, la Bibliothèque des Refusés.
Cet établissement bien caché recueille les textes refusés par les éditeurs : littérature, poésie, mémoires, récits épistolaires… tous trouvent leur place sur ses étagères dès lors qu'ils n'ont jamais été publiés.
Entre personnages hauts en couleur et situations cocasses, le tout écrit dans un irrésistible humour très british, ce roman est aussi une merveilleuse déclaration d'amour aux livres en tout genres.

Ce livre ne pouvait que me plaire, je voulais vous faire partager ce plaisir.

En tant qu'auteur j'ai appris beaucoup de choses sur les éditeurs, milieu que je ne connais absolument pas et qui, en France comme partout ailleurs, est très difficile de pénétrer quand on n'est pas du sérail.

Quant à l'auteur, Irving Finkel, conservateur au département du Moyen-Orient du British Museum de Londres, est également le fondateur de The Great Diary Project, qui collecte et sauvegarde les journaux intimes.


A LIRE SANS TARDER.


21 novembre 2019

ELOGE DE LA DIFFERENCE

Titre : ELOGE DE LA DIFFERENCE - La génétique et les hommes
Auteur : Albert JACQUARD
Editions du Seuil - 1978


Voici un livre passionnant, qu'il est bon de lire ou de relire par les temps qui courent. Son auteur, Albert JACQUARD est un scientifique, généticien des populations, un humaniste mais surtout un vulgarisateur, il a enseigné dans les universités parisiennes et étrangères, et a pris une part importante aux grands débats actuels sur le rôle social de la science.
Certes cet ouvrage est "pointu" car il traite de biologie mais il est très instructif sur nos origines, et puis je trouve essentiel de lire des textes qui enrichissent mes connaissances, mon vocabulaire et ma perception des choses de la vie.

Voici la présentation de la quatrième de couverture :
"La biologie moderne nous permet enfin de comprendre comment se transmet la vie et nous éclaire sur la nature de l'espèce humaine. Mais la génétique est invoquée aussi pour affirmer l'inégalité des races, l'hérédité de l'intelligence… Dans la controverse, la connaissance scientifique véritable apporte le doute fécond et l'humilité devant la tentation d'agir."
Albert JACQUARD dit : " Je souhaite que le lecteur retienne de la biologie cette leçon : notre richesse collective est faite de notre diversité. L'"autre", individu ou société, nous est précieux dans la mesure où il nous est dissemblable."

N'hésitez pas à vous plonger dans la lecture de cet essai écrit par un homme d'une grande humanité.


A LIRE IMPERATIVEMENT






26 octobre 2019

LA LISTE DE MES ENVIES

Titre : LA LISTE DE MES ENVIES
Auteur : Grégoire DELACOURT
Editeur : Jean-Claude LATTES - 2012


L'histoire toute simple d'un couple de quadras mariés avec deux enfants sortis du nid, vivant à Arras, une petite ville du Nord de la France.
C'est ce qu'il semble au début de la lecture.
Jocelyne, la femme du couple raconte sa vie de tous les jours dont elle est satisfaite et voudrait que rien ne change, que rien ne vienne modifier cet équilibre précaire.
Pourtant Jocelyn, son mari, vivote entre deux bières, la télé, les potes et un boulot qu'il pourrait améliorer, il aimerait que ça change, lui. Il a des goûts de luxe et voudrait en profiter quand il en est encore temps (si j'osais je dirais c'est un "beauf").
Mais Jocelyne l'aime malgré tout, malgré le viol qu'elle a subi un soir où il est rentré saoul comme un polonnais, malgré l'enfant mort-né qui est né de ce viol neuf mois plus tard, malgré ses reproches permanents qui la maintiennent dans une culpabilité qui l'étouffe.
Elle s'évade dans sa mercerie et le blog "dixdoigtsdor" qui connait un grand succès auprès des femmes qui s'ennuient, en renouant avec les plaisirs simples de la couture et du tricot en créant une chaine de l'amitié partagée.
Et puis un jour, poussée par les jumelles du salon de coiffure voisin, elle joue au loto.
Et elle gagne le gros lot. 18 millions d'euros.
Elle ne le dira à personne, surtout pas à son mari, ni à ses copines. Elle n'encaissera pas le chèque qu'elle cachera au fin fond d'un placard.
A partir de là, l'histoire prend une autre densité. Mais je ne vous en dirais pas plus.
Je vous laisse découvrir la délicatesse de Grégoire DELACOURT dans sa description des états d'âme féminin, il est bouleversant.

Surtout lisait le livre, ne regardez pas le film, il ne correspond pas au roman.
Les critiques y sont allées de leur mauvaise foi, n'en tenez pas compte non plus.
Et lisez tous les livres de Grégoire DELACOURT, je vous en reparlerais.

A LIRE ABSOLUMENT.



21 octobre 2019

KAAMELOTT

Titre : KAAMELOTT
Auteur : Alexandre ASTIER
Texte intégral de la série : Edition Télémaque 2008 - J'ai lu (version poche uniquement)

Au départ KAAMELOTT est une série télévisée écrite, réalisée et jouée par Alexandre ASTIER diffusée à partir de 2005 sur la chaine M6 (puis multi rediffusée).
Je ne vais pas parler de la série mais de lecture en format livre de poche du texte des 3 premiers LIVRES (chacun en 2 parties), c'est le scénario mais surtout les dialogues de la série. Un vrai régal de lecture, épurée, au cordeau.

LIVRE 1 - Première et deuxième partie


 LIVRE 2 - Première et deuxième partie



LIVRE 3 - Première et deuxième partie.

Chaque livre comprend 50 épisodes. Je vous recommande de bien lire les Avant Propos d'Alexandre ASTIER, il donne certaines précisions non négligeables.

Pour l'instant les autres LIVRES ne sont pas encore édités.

Il y a en cours (2019) la réalisation d'un long métrage qui sortira en 2020.
En attendant je vous recommande de vous plonger dans la lecture de ces scènes brèves qui sont un exemple d'écriture.


A LIRE POUR LE PLAISIR


15 octobre 2019

UNE VIE DE CREATION

Titre : UNE VIE DE CREATION
Auteur : Charlotte PERRIAND
Editions Odile Jacob - 1998


Charlotte PERRIAND a traversé le XXème siècle (1903 - 1999) et transformé nos vies, notre habitat.
Elle est pionnière dans beaucoup de domaines : l'architecture, le design, la modernité, l'écologie et bien d'autres choses encore que vous découvrirez dans sa biographie.
Pour le vingtième anniversaire de sa mort la Fondation Louis Vuitton propose une exposition de son immense talent.

La lecture de ce livre est un enchantement.
Charlotte Perriand nous raconte sa vie comme si nous étions assis dans un de ces lieux créé par elle, autour d'une tasse de thé du Japon (l'Espace Thé exposé à l'UNESCO (1993) que j'ai eu l'occasion de visiter, puis au Bon Marché plus récemment (2011)).
Cette lecture est aussi un tonique pour toutes les femmes dans le domaine de la création, domaine presque exclusivement réservé aux homme et pas des moindres (et pas forcément des meilleurs humainement parlant).
Elle a fait des choix audacieux, parcouru le monde pour nourrir son insatiable curiosité.
Mais surtout ce qui se dégage de cette lecture c'est son amour de la vie et elle a tout fait pour nous la rendre plus agréable.

Ce livre n'étant pas un roman, je le recommande comme livre de chevet qu'on prend, qu'on laisse au grès de nos envies. Et suivons son conseil : soyons curieux.

Je n'ai (hélas) pas du Perriand chez moi, mais j'ai toujours aménagé mes espaces de vie à sa façon qui me correspond parfaitement. Je rêve qu'un jour je m'offrirais la réédition de sa "fameuse" chaise longue LC4 qui manque à mon intérieur.


LIVRE DE CHEVET




9 octobre 2019

MENSONGES SUR LE DIVAN

Titre : Mensonges sur le divan
Auteur : Irvin D. YALOM
Titre original : Lying on the Couch
Editeur Original : Basic Book
Editeur pour la traduction française : Galaade Editions - 2006
Traduit de l'américain par Clément Baude




Ce livre est pour toutes les personnes que la psychanlyse effraie et qui voudraient bien savoir comment ça se passe avant d'en entreprendre une.
Après avoir lu un livre d'Irvin Yalom vous aurez envie de vous allonger sur un divan, il est un des diffuseurs de la Thérapie Existentielle qu'il a fait beaucoup évoluer.
Vous l'aurez compris Irvin Yalom est psychiatre mais aussi romancier et essayiste.
"Mensonges sur le divan" est un roman (écrire est une de ses passions et il en a écrit beaucoup dont je vous parlerais). Même si l'auteur s'est beaucoup inspiré de ses patients et de ses collègues, l'histoire est fictive.

Ernest Lash est un psychanalyste reconnu, mais en proie au doute. Il voudrait être plus en empathie avec ses patients et décide de mettre en pratique sa nouvelle théorie sur sa nouvelle patiente Carol.
Dommage, car cette séduisante et brillante avocate n'est venu que dans le but de se venger, convaincue que son mari l'a quittée sur les conseils dudit psychanalyste...

J'ai suivi une psychanalyse pendant 12 ans avec 2 psychanalystes (j'ai vécu dans des villes différentes) et si j'ai apprécié les deux méthodes (une Freudienne et une Jungienne) et les deux personnes, j'aurais adoré travailler avec Irvin Yalom que j'ai découvert il y a seulement 2 ans. 
Heureusement ses livres sont une source inépuisable d'informations qui m'ont permis d'évoluer, surtout à l'abord de la vieillesse, de la solitude et de la mort.
Avec un humour irrésistible, on est happé par toutes ces histoires personnelles sans être voyeur, bien au contraire la progression des relations patients/thérapeute ressemble à un thriller rondement mené.
Je vous garantis que vous ne ennuirez pas une seconde et en plus vous apprendrez plein de choses intéressantes sur la nature humaine et même sur la philosophie.
Passionnant.

A LIRE POUR DECOUVRIR LA PSYCHANALYSE (entre autre)

* viendront d'autres livres du même auteur.  



7 octobre 2019

MILLENIUM 1, 2, 3

Titre : MILLENIUM
Auteur : Stieg LARSSON
Editeur original : Norstedts Forlag, Stockholm - 2005


MILLENIUM 1
Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes (706 pages)
Editeur : Actes Sud - 2006 
Pour la traduction française :  Lena Grumbach et Marc de Gouvenain



MILLENIUM 2
La Fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette (792 pages)




MILLENIUM 3
La Reine dans le palais des courants d'air (866 pages)



Voici en 2364 pages, format de poche chez Actes Sud pour la version française, la trilogie policière du romancier suédois Stieg Larsson, mort prématurément juste avant sa parution, il avait 50 ans. 

Je ne vais pas rentrer dans le détail de chaque livre, mais vous inviter à faire la connaissance des deux personnages principaux qui ont fait le succès de Millenium.

Mikael Blomkvist, un journaliste d'investigation, fondateur du magazine Millenium. Il est très célèbre en Suède, on le surnomme d'ailleurs "Super Blomkvist" parce qu'au début de sa carrière il a résolu une affaire particulièrement sensible qui a mené à l'arrestation d'un gang.
Il se veut totalement indépendant et intègre et s'il a beaucoup de succès il a aussi quelques ennemis.

Lisbeth Salender, une jeune femme un peu spéciale, toute petite (1,50m pour 42 kgs), frêle à qui on donnerait 15 ans, couverte de tatouages et de piercings. Sous ses allures de poupée gothique, c'est une redoutable hackeuse, d'une force extraordinaire et d'une intelligence remarquable, malgré son coté totalement asocial.

La rencontre des ces deux personnages pour une très vieille affaire de disparition va créer le couple mythique de MILLENIUM. 

Il faut au moins avoir lu une fois la trilogie. Il ne s'agit pas d'un polar banal avec flics et voyous, enquête policière et traces de sang, non, ces deux protagonistes vont être mêlés, quelques fois bien malgré eux, dans des histoires toutes plus tordues les unes que les autres. 

Il fallait tout le talent de Stieg Larsson, qui n'avait jamais écrit jusque là que des articles dans un magazine assez discret. Il a renouvelé le genre.  Il ne savourera pas le succès mondial déclenché par la publication de sa trilogie puisqu'il est mort un an avant, ni ne recevra les nombreuses récompenses qui ont suivi.

A LIRE ABSOLUMENT;

* Pour des raisons purement  commerciales les héritiers et les éditeurs suédois ont souhaité prolonger la vie de MILLENIUM avec David Lagercrantz comme auteur. A ce jour 3 tomes sont parus, je vous laisse juge de les lire ou pas.

** Une série télévisée suédoise a été adaptée en 2010, je vous la recommande c'est la mieux. Avec Mikchael Nyqvist (parfait) et Noomi Rapace (exceptionnelle en Lisbeth Salender)
Comme tout ce qui est juteux, on le multiplie, un remake film a été réalisé en 2012 avec Daniel Craig (pas au top), ce n'est pas la peine de le voir, c'est la copie conforme de la version télévisée, donc sans aucun intérêt. 

28 septembre 2019

AU REVOIR LA HAUT

Titre : Au revoir là-haut
Auteur : Pierre LEMAITRE
Editions Albin Michel - 2013
PRIX GONCOURT 2013



Tout a commencé par le film réalisé par Albert DUPONTEL sorti en 2017. Je suis fan de cet acteur et de ses films, je n'en loupe aucun.
J'avoue qu'à ce moment là je n'avais jamais entendu parlé de Pierre LEMAITRE. Ca arrive, il y a tant à lire que je passe à coté quelque fois et je n'ai pas honte de le dire.
En voyant le film, j'ai découvert deux extravagances qui se télescopent, l'auteur et le réalisateur étaient fait pour se rencontrer.
Aussi à la sortie du cinéma je suis allée à la première librairie pour acheter le livre et découvrir cet auteur. Et j'ai lu le livre dans la foulée. Un éblouissement !

Le sujet n'est pourtant pas des plus attractifs - la fin de la guerre de 14-18 avec toutes les horreurs qui en découlent. Et là je me souviens avoir entendu parlé de ce livre en 2013 lorsqu'il a reçu le prix Goncourt. N'étant pas une inconditionnelle des prix littéraires - j'ai rarement été emballée par les lauréats du temps où je les achetais tous pour avoir l'air d'être au courant, c'était il y a très longtemps (1969 - 1970) - et la guerre n'étant pas un de mes sujets de lecture favoris, je suis passée totalement à coté. Et c'était une erreur.

C'est l'histoire de deux hommes que tout oppose et que la guerre va réunir par le comportement cynique d'un troisième homme qui ne recule devant rien pour arriver à ses fins.
Albert Maillard, un modeste comptable est sauvé par Edouard Péricourt, fantasque fils de la haute bourgeoisie au cours de la dernière offensive lancée par le lieutenant Henry d'Aulnay Pradelle, aristocrate arriviste alors que l'armistice est sur le point d'être signée. Les dégâts de cette offensive inutile sont considérables et Albert Maillard en est le témoin.
Démobilisés, Edouard et Albert qui vivent chichement à Paris vont créer une arnaque pour se venger de l'ingratitude de l'Etat. Pendant qu'Henry d'Aulnay Pradelle va faire fortune en signant des contrats juteux avec l'Etat pour gérer l'inhumation des nombreux morts dans des cimetières militaires.

Pierre Lemaitre signe une comédie humaine burlesque basée sur des faits réels. Ce roman picaresque est un éloge à ses auteurs favoris qui l'ont inspiré.

Ce roman fait partie d'une trilogie avec "Couleurs de l'incendie" paru en 2018 et "Miroir de nos peines" qui sortira en 2020.

A LIRE IMPERATIVEMENT


24 septembre 2019

SNOBS

Titre : SNOBS
Auteur ; Julian FELLOWES
Editeur ; Jean Claude Lattès, traduit de l'anglais par Dominique Edouard (2007)

Voilà ce qui se passe quand on raconte des histoires de princesses aux petites filles roturières. Quand leur maman rêve de se voir inviter aux mariages princiers retransmis à la télévision avec tout le falbala des chapeaux, robes longues et smokings qui défilent sous leurs yeux.
Julian Fellowes est "le" spécialiste des histoires sur l'aristocratie anglaise.

Par ce temps de "Brexit" je vous conseille vivement de lire ce livre qui vous permettra de mieux comprendre le comportement des britanniques.


Edith Lavery, une très jolie jeune femme ambitieuse, poussée par sa mère qui rêve de pénétrer les arcanes de la grande aristocratie anglaise, rencontre le comte Charles Broughton lors de la visite payante de son château. Elle a en tête tous les clichés diffusés par la presse people et la télévision.
Ainsi commence le conte de fée du prince qui épouse la bergère.
En l'occurrence le comte Broughton complètement séduit par la beauté de cette belle inconnue qu'est Edith Lavery. Elle va ruer dans les brancards très rapidement car la réalité très codifiée de sa vie de comtesse la contraint à un ennui mortel. Et le premier bellâtre qui lui passe à portée de main va bouleverser tout le bel édifice.

Julian Fellowes décortique avec délice une intrigue des plus réjouissante sur les mœurs de l'aristocratie anglaise de nos jours.
Ce livre m'a permis de mieux comprendre la révolte de la princesse Diana, mais aussi de découvrir de l'intérieur toute la fatuité de nos voisins britanniques.

A LIRE ABSOLUMENT.


Je rappelle que Julian Fellowes est l'auteur producteur de la série Downton Abbey qui a réjouie nos belles soirées (si vous ne l'avez pas vue, je vous la recommande, à voir et à revoir, on ne s'en lasse pas).
Un film vient de sortir qui est la suite de la série qui a eu un succès international.

* je parlerais des autres livres de Julian Fellowes prochainement.

16 septembre 2019

JOHN GRISHAM (1)

JOHN GRISHAM, auteur américain contemporain, spécialiste des thrillers "juridiques".
Ancien avocat, il exerce durant une dizaine d'années pendant lesquelles il se lance dans l'écriture de polards. Lorsque son roman "La Firme", publié en 1991, devient un succès il se consacre entièrement à l'écriture en devenant un des auteurs de best-sellers le plus important des Etats Unis.
Beaucoup de ces romans ont été adaptés au cinéma.

Je vous présente 2 romans écrits à des périodes différentes, pour découvrir l'évolution de l'écriture de Grisham.

L'IDEALISTE
Titre original : THE RAINMAKER - 1995
Editions Robert Laffont, 1997 - pour la traduction française : Eric Wesberge




Un roman des débuts de John Grisham.
Très dense, quelques longueurs et beaucoup de délayage dans les descriptions du système judiciaire américain.

Un tout jeune avocat, Rudy Baylor, d'origine plus que modeste mais brillant et travailleur, à la recherche de petits boulots pour se payer ses études et survivre toujours sur le fil du rasoir.
Une fois son diplôme en poche, il va aider les nécessiteux gratuitement pour apprendre le B.A. BA du métier. Il rencontre des malades, des personnes âgées qui se font arnaquer par les sociétés d'assurances.
Il va déclencher une affaire qui aboutira à un procès retentissant dont le scandale éclaboussera une des plus grosses compagnies d'assurances.
Ses idéaux vont être mis à mal, il va découvrir le cynisme sans limite du système.

Ce roman a été adapté au cinéma par Francis Ford Coppola en 1997. L'acteur Matt Damon joue le rôle de Rudy. Curieusement ce n'est pas cet acteur que j'imaginais en lisant le livre.




LE MANIPULATEUR
Titre original : THE RACKETEER
Publié par Belfry Holding. Inc.  2012
Editions Robert Laffont, 2013 - Pour la traduction française : Johan-Frédérik Hel-Guedj




Voilà une intrigue les mieux ficelées que j'ai lu de John Grisham.
Jusqu'au bout on se demande comment va s'en sortir le protagoniste Malcolm Bannister. IL a tout perdu, il a pris 10 ans pour un crime qu'il n'a pas commis et en plus il est noir.
Pourtant du fond de sa cellule, il va faire une proposition incroyable au FBI pour résoudre une affaire de double meurtres dans lequel il s'enlise.

John Grisham maitrise à la perfection les rouages de l'appareil judiciaire pour nous décrire les noirceurs de la société américaine.
Il y a tout dans ce thriller, du plus haut de l'échelle sociale au plus bas échelon, dans l'univers carcéral qui broie les individus, avec des bons, des méchants et des très méchants qui détiennent le pouvoir.

J'ai pris beaucoup de plaisir en lisant ce livre que j'ai eu du mal à lâcher pour manger et dormir.
 Une très bonne traduction, fluide, efficace, en lisant on "voit" le film de l'histoire.
Le titre comme souvent n'est pas la traduction de l'original qui me semble mieux correspondre. Choix des éditeurs pas forcément heureux. Mais bon….

Je vous le recommande.
Pour l'instant il n'y a pas d'adaptation au cinéma.

18 août 2019

FRAGONARD - L'invention du bonheur

Titre : FRAGONARD L'invention du bonheur
Auteur : Sophie CHAUVEAU
Editions Télémaque - 2011


Lire un tel livre pendant un été de canicule est un pur bonheur comme l'annonce le titre.
Je rassure les futurs lecteurs cette lecture sera aussi un délice au coin du feu pendant un long hiver frileux.

Autant vous le dire tout de suite j'aime beaucoup Sophie Chauveau, l'auteur de ce magnifique livre. Elle a écrit beaucoup de livres dont certains sont très durs, à croire qu'elle a besoin entre deux, d'écrire sur la beauté pour se purifier.
Elle a écrit sur Léonard de Vinci, sur Botticelli, sur Lippi, sur Manet, et d'autres artistes lumineux. Et aussi "La fabrique des pervers" ou "Noces de charbon" qui sont autrement plus personnels et beaucoup plus dramatiques et un "Patience, on va mourir" assez détonnant, je reviendrais sur ceux là aussi.

Ici, elle retrace, à sa façon très personnelle, la vie de Fragonnard.
Comme un roman avec des dialogues improvisés entre ces artistes du XVIIIème siècle qui ont inventé la lumière dans ce siècle des Lumières. Nous vivons au Louvre avec Chardin, Boucher, David, Greuze et bien d'autres, nous partageons la vie de ces artistes comme si nous étions dans un incubateur de start-up de notre 21ème siècle.
L'écriture de Sophie Chauveau est d'une telle fluidité que c'est un autre bonheur de la lire. Avec elle nous sommes dans un cocon de mots, de phrases, d'anecdotes dont nous avons du mal à sortir et à revenir sur la réalité triviale du quotidien.
Il y a tellement d'amour dans ce livre, c'est un pur bonheur.

A LIRE ABSOLUMENT.





11 août 2019

J'ADORE LA MODE.....

Titre complet : "J'ADORE LA MODE C'EST TOUT CE QUE JE DETESTE" Pépiements
Auteur : Loïc Prigent
Editions Grasset et Fasquelle - 2016


4ème de couverture :
"Dans la volière dorée de la mode pépient créateurs, mannequins, attachées de presse, assistants, clientes du monde entier. Ce tout petit monde d'une grande importance rit, raille, persifle, se pâme, se mord. Rien n'est assez excessif dans la frivolité.
Depuis plusieurs saisons, Loïc Prigent récolte leurs mots d'esprit, volontaires ou non. Les voici, frivoles et féroces, ahuris et perfides, perchés et poétiques.
Le livre le plus drôle jamais écrit sur la mode."

Je ne pouvais décrire mieux ce petit bijou d'humour grinçant et en même temps humain, trop humain comme dirait ce cher Friedrich N.
J'ai découvert Loïc Prigent du temps de Canal+ historique où il était documentariste pour la mode. Je crois bien avoir vu tous ses films, toutes ses interviews.
Je vous recommande de voir sa chaine sur YouTube et surtout le teaser de la série enregistrée pour Arte où Catherine Deneuve lis quelques unes des saillies du livre, un pur régal.



LIVRE DE CHEVET
Absolument indispensable....




COMPLETEMENT CRAME

Auteur : GIlles LEGARDINIER
Edition Fleuve Noir, département Poche. 2012



J'ai failli passer à coté de ce livre à cause de sa couverture. Je ne sais pas ce qu'ont les maisons d'édition en ce moment, mais le design des jaquettes me laisse pensive.
Qu'est-ce que c'est ?
Une nouvelle mode ?
Est-ce pour faire "moins culturel" pour ne pas affoler d'éventuel lecteur en nivelant par le bas (quelque fois "très bas") et élargir la clientèle, racoleur quoi ? 
Cet auteur doit beaucoup aimer les chats il y en a sur pratiquement toutes les couvertures de ses romans et quelquefois (souvent) dans de curieux accoutrements pas toujours du plus bel effet...
BREF !
Voilà que je me laisse séduire par le chat et finalement je ne l'ai pas regretté.
Une belle histoire comme on aimerait en lire plus souvent pour passer un bon moment et éclaircir la grisaille des unes d'Internet, des journaux papiers et télévisés que j'évite la plupart du temps.
Une histoire, presque improbable, mais à laquelle on a envi de croire qu'elle puisse arriver dans la vie, dans la vraie vie.
L'histoire d'une famille recomposée avec tous les ingrédients entre personnages hauts en couleur et animaux gentiment déglingués, dans un endroit perdu, où un gentleman à la dérive vient se refaire une santé. 
C'est parfaitement écrit, on ne s'ennuie pas une seconde et c'est mieux qu'une série télé, alors autant ne pas s'en priver. Surtout que pour le même prix on peut le relire avec autant de plaisir quand on a un petit coup de blues. 
Elle est pas belle la vie ?

A LIRE ABSOLUMENT
malgré la couverture

Je reparlerai de Gilles Legardinier (voir sur la droite son site)

31 juillet 2019

Vie et passion d'un gastronome chinois

Titre Original : Meishijia
Auteur : LU Wenfu
Traduit du chinois par Annie Curien et Feng Chen
Editeur Philippe Picquier - Poche 1996


Depuis quelques temps je m'intéresse à la littérature asiatique et voici une belle découverte d'un auteur chinois LU Wenfu (1925-2005).

Dans ce court roman, il est question de gastronomie et de révolution culturelle.
Une façon de voir de l'intérieur le comportement d'un révolutionnaire pur et dur, le narrateur qui veut imposer une rigueur et une morale en nivelant par le bas l'accès à la nourriture pour tous au détriment du goût et des produits. Il va s'acharner à réformer la nature humaine d'un personnage "le capitaliste", un fin gourmet, qui sacrifie tout à la gourmandise.
Dans ce récit il y a une démonstration des bas instincts de l'humanité, la jalousie et l'envie et une forme de bien-pensance . Mais au final c'est la gastronomie qui l'emporte.

ALIRE ET A DEGUSTER IMPERATIVEMENT pour découvrir l'importance de la nourriture et des mets en Chine, une des cuisines les plus raffinées du monde.

Il y a eu plusieurs éditions de ce livre, sur la couverture du mien il y  a un très beau bouquet de carottes.
Ici, il semble que ce soit des homards qui, par les temps qui courent, ont assez mauvaise presse.
Pourvu que ce délicieux crustacé ne devienne pas une injure, ce serait un outrage à la gastronomie.






25 juillet 2019

KAISER KARL et BEAUTIFUL PEOPLE

Kaiser Karl de Raphaëlle Bacqué
Editions Albin Michel - 2019

Beautiful People de Alicia Drake
Titre original : The Beautiful Fall - Lagerfeld, Saint Laurent, and glorious excess in 1970s Paris (2006)
Traduit de l'anglais par Bernard Cohen et Odile Demange
Editions Denoël, 2008



Je ne peux m'empêcher de mettre ces deux livres en parallèle, ils sont tous les deux écrits par des journalistes femmes et parlent des mêmes personnages, en l'occurrence Karl Lagerfeld.

Celui d'Alicia Drake : Beautiful People décrit une époque, celle des années 70/80, et la naissance de deux phénomènes artistiques qui vont révolutionner la mode, Karl Lagerfeld et Yves Saint Laurent. Leur duel/duo est décrit par la parfaite connaissance du milieu, puisque l'auteur a collaboré avec des magazines spécialisés comme Vogue et W Magazine entre autre.
C'est ce livre que je recommande de lire en premier.

Celui de Raphaëlle Bacqué est plutôt un livre d'opportunité suite au décès de Karl Lagerfeld en février 2019.
L'auteur est journaliste au Monde, on dit qu'elle écrit ses articles comme des romans et il semble qu'elle écrit ses romans comme des articles.
Bien sûr dans ce livre l'histoire va jusqu'au terme de la vie exceptionnelle que mena Karl Lagerfeld en gardant jusqu'au bout sa part d'ombre même si quelques "ragots" ou "petits secrets" sont divulgués qui n'ajoutent et ne retirent rien aux multiples talents de cet homme terriblement lucide du monde qui l'entoure.

A LIRE, l'un comme l'autre pour découvrir un monde impitoyable qui fascine tant.
Peut-être la fin d'un époque, probablement.

Je reviendrais sur l'auteur Raphaëlle Bacqué, avec d'autres livres très intéressants et très instructifs.

23 juillet 2019

A GENOUX

Une enquête de l'Inspecteur Bosch, de Michael CONNELLY
Titre original : The Overlook
Traduit de l'anglais (américain) par Robert Pépin
Editions du Seuil, mai 2008. Policier-Points



Pour cette enquête Michael Connelly plonge l'inspecteur Bosch dans un rapport de force avec le FBI dans lequel la lectrice que je suis, a perdu patience.
Finalement l'intrigue est très mince (vraiment très mince mais on ne s'en aperçoit qu'à la fin), alors Michael Connelly n'a pas hésité à nous entrainer vers  de fausses pistes autour des conflits entre les agents du FBI et la police de Los Angeles.
L'action se déroule sur 24 heures et je m'étonne encore de la vitalité de l'inspecteur Bosch qui, passé la cinquantaine, peut se permettre de régler cette affaire dans un climat plus que stressant et paranoïaque.
A lire sur la plage en une ou deux heures, bien à l'ombre, pour avoir l'impression d'avoir vécu intensément sa journée.
A la fin de ma lecture j'étais épuisée.
Et encore une fois ce livre confirme mon opinion sur l'état d'une certaine Amérique, sur l'utilisation des armes en vente libre et de la mauvaise nourriture.

J'aime bien de temps en temps lire un livre de Michael Connelly, j'ai pratiquement toute la série de l'Inspecteur Harry Bosch.



Comme je commence le blog, il me fallait un premier livre, c'est tombé sur celui-ci.